CHARLOT SE DÉCHAINE

CINÉ-CONCERT
Concert
Ciné-concert
Cinéma
Jeune public
Dimanche 24 Novembre 2019 - 15:00
Présentation

Dès 6 ans


Charlie Chaplin, habitué à la scène depuis l'âge de 9 ans, rejoint en 1913 le studio Keystone de Mack Sennett. C'est là qu'il met au point son personnage de vagabond The Tramp et tourne 36 courts-métrages en moins d'un an. Parmi eux, Laughing Gas est l'un des plus délirants, avec un Charlot déchaîné et sans aucune limite dans l'exercice de la médecine dentaire.

En 1915, Chaplin entre aux studios Essanay et réalise 15 films portant son art du burlesque à la perfection, et dont The bank et The champion sont de formidables exemples. La séquence du match de boxe dans les Lumières de la ville doit d'ailleurs beaucoup à ce dernier, dont elle s'inspire en grande partie.

3 courts-métrages irrésistibles à partager en famille, accompagnés en live par Bibi Louison, professeur à l'Ecole de musique d'Enghien-les-Bains : pianiste aux talents riches et variés, il a joué en compagnie d'Ornette Coleman, Archie Shepp, Jerry Gonzalez, Léo Ferré, Charles Aznavour et bien d’autres !


Charlot dentiste
Laughing Gas, 1914, 13 min
Apprenti sorcier plutôt qu'apprenti dentiste, Charlot provoque ingénument des catastrophes en série, sans cesse aux prises avec la malignité démente des objets et la rage de logique des gens comme il faut.

Charlot garçon de banque
The bank, 1915, 25 min
Charlot arrive le matin dans une banque, se dirige vers un énorme coffre-fort dont il fait la combinaison et en sort... un seau et un balai. Il est balayeur, et tombe amoureux de la jolie Edna ! Lorsque soudain, des cambrioleurs font irruption dans la salle des coffres…

Charlot boxeur
The champion, 1915, 31 min
Pour se faire un peu d'argent, un vagabond entre dans une salle d'entraînement de boxe pour se proposer comme partenaire d'entraînement d'un champion. Au rythme où le champion épuise ses partenaires, le vagabond en vient vite à regretter son audace.
 

 

Infos pratiques: 

Partenaires : 

randomness