Hémisphères

Exposition collective
Exposition
Mardi 12 Avril 2016 - 18:30 - Dimanche 3 Juillet 2016 - 18:00
Présentation

Une exposition collective avec 

JEAN-SEBASTIEN BAILLAT & PATRICK TRUDEAU, GOLNAZ BEHROUZNIA, MAGALI DESBAZEILLE, DAVID GUEZ, OLGA KISSELEVA, LAAB / LABORATOIRE ASSOCIATIF D'ART ET DE BOTANIQUE (NICOLAS BRALET, FRANÇOIS COLLIN & SABRINA ISSA), FABIEN LEAUSTIC, JULIEN POIDEVIN, FLAVIEN THERY

Le point de départ de cette exposition est un Réseau de structures dédiées aux Arts Numériques : le RAN. Cette plateforme dont le centre des arts fait parti a pour but d’encourager les échanges, les réflexions et les coproductions entre des structures artistiques, scientifiques et industrielles, en France et à l’International.

Pour cette exposition, mais aussi en vue de la prochaine Biennale Internationale des Bains Numériques inaugurée le 1er juin prochain, les membres qui le souhaitaient ont transmis la candidature d’un ou de plusieurs de leurs artistes autour du thème de l’exposition.

HEMISPHERES convoque ici un ensemble d’œuvres tournées vers les imaginaires scientifiques mettant à l’honneur le partenariat du centre des arts avec l’Académie des sciences et son 350è anniversaire.

Cette exposition est une traversée entre les champs émotionnels et rationnels, réalité et mondes imaginaires et virtuels. C’est aussi un parcours géographique traversant l’espace, le temps et le langage. Installations, dispositifs immersifs, œuvres sensibles se déclinent au fil de trois chapitres : utopies perceptives, fictions biologiques, mémoires vives.

Franchir le pas des arts vers les sciences et créer la réciprocité entre ces deux disciplines, c’est ouvrir le champ de la création contemporaine à d’autres univers et à des artistes capables d’imaginer une nouvelle sémantique de la création.

Les 10 membres du RAN partenaires

ATI & INREV, PARIS 8 / CITU-PARAGRAPHE, PARIS 8 / CENTRE DES ARTS / CHATEAU EPHEMERE / DECALAB / DIGITAL PERFORMANCES & CULTURES / ELEKTRA / LABO ART & SCIENCES, PARIS 1 / MAISON POPULAIRE / TRANSCULTURES

 

 #1_UTOPIES PERCEPTIVES

Hémisphères est une plongée en immersion, une expérience de l’espace et de la lumière qui modifie la perception et suscite de nouvelles aptitudes sensorielles

 

 

OO - Ocular Oscillation
Jean-Sébastien Baillat, Patrick Trudeau

« OO » ou « Ocular Oscillation » est une œuvre audiovisuelle conçue comme une expérience immersive et perceptive. OO explore certains désordres perceptifs issus de pathologies provoquant des mouvements d'oscillation involontaires du globe oculaire. C'est à travers des évocations visuelles d’espaces architecturaux rêvés, dont les structures se déploient et s’emboîtent lentement, entrecoupés de tableaux qui écrasent la perspective, condamnant l’image à ne devenir qu’une surface, que le spectateur expérimente ce dispositif.

 

Singularisator
Sous la direction de Olga Kisseleva

Ce projet traite les questions de la perception et contient des propositions utopiques d'amélioration de l'être humain par le biais de stimulation de ses facilités de perception.

 

Dividers
Flavien Théry

À travers ses installations, Flavien Théry se joue de la perception des spectateurs. Invoquant la physique quantique et les multivers, il envisage la lumière comme une réalité partagée entre un phénomène externe et la conscience. Comme si la position du spectateur influençait le phénomène observé et permettait ainsi à plusieurs réalités de cohabiter ensemble.


 #2_FICTIONS BIOLOGIQUES

Hémisphères est une traversée du vivant qui convoque la question biologique. Une anatomie du corps et du paysage qui révèle les contours d’un nouvel imaginaire poétique et sensible.

 

Lumina Fiction
Golnaz Behrouznia

Cette œuvre multimédia, immersive et interactive de Golnaz Behrouznia, est centrée sur le vivant et fait vivre aux spectateurs un voyage à l’intérieur d’un monde imaginaire. Dans un environnement vaste et obscur, une structure spatiale, composée des couches d’un voile translucide, occupe l’espace comme une architecture organique flottante.

 

Eau de Paris - Cyprès
Fabien Leaustic

L'eau est LA matière protéiforme et omniprésente par excellence, passant sans cesse d'un état à un autre, solide, liquide ou gazeux. Elle est présente jusque dans l'ampoule pharmaceutique de Marcel Duchamp, "ready-made" contenant l’ « Air de Paris » : l'eau est ici générée par condensation à partir de l’atmosphère de l'espace d'exposition. Sur le même principe, l’ « Eau de Paris » alimente trois cyprès qui portent en eux la force sémiologique de leur histoire. Ils informent le visiteur sur l'hospitalité du lieu en devenant par leur taille et leur présentation inhabituelle, un point de repère et de questionnement, d’accueil et de discussions. Le cyprès est également un symbole mythologique de vie éternelle. Mais l’électricité est maintenant la force vitale de l’œuvre sans quoi les arbres périraient, emportant avec eux tout leurs sens.

 

Variation pour Montée de Sève
Laboratoire Associatif d'Art et de Botanique [LAAB] , avec Nicolas Bralet, François Collin et Sabrina Issa

Si les plantes pouvaient orchestrer un éclairage nous pourrions évoluer dans un espace où la progression de la sève dans un végétal pourrait contaminer les conductions électriques et faire varier la teinte et l'intensité́ lumineuse d'un bâtiment, d'une salle ou même d'une ampoule. Le LAAB propose ainsi une recherche dans les domaines de la micro-électronique et de la botanique, dédiée aux formes et expressivité du vivant.

 

Flux
Julien Poidevin

Cette installation créé un dialogue entre l'espace d'exposition et l'extérieur à partir d’une station météo hackée. Elle permet d'avoir en temps réel des données environnementales (puissance du vent, luminosité, etc.) et d’imaginer des formes de traductions poétiques de ces phénomènes.


 #3_MEMOIRES VIVES

Hémisphères est un voyage au travers du temps qui questionne les pratiques du langage et de l’image et nos modes de communication.

 

Le rétro-Musée en 2137
Magali Desbazeille

Avril 2137 : le Rétro-Musée propose une reconstitution typologique de quatre musées au passage du millénaire : un musée des arts et traditions populaires, un musée des arts et métiers, un musée d’art contemporain et un musée des arts numériques. Le projet porte ainsi un regard sur les grilles de lecture de chacun de ces lieux de conservation et de présentation des oeuvres et leur façon d’engendrer et d’orienter la création et l’intérêt avec comme objet d’étude : le téléphone, objet culturel, arme du XXe siècle ayant permis la diffusion planétaire de l’alphabet latin et son règne sans partage.

 

Caméra 2067
David Guez

La CAMERA 2067 est un appareil photo associé à une application Androïd qui permet de prendre des clichés photographiques et de les envoyer dans le futur, au jour prés et jusqu'en 2067. Les photos sont envoyés immédiatement sur le réseau internet où elles sont stockées pour être révélées à la date donnée dans le futur.

 
Infos pratiques: 

Évènements associés : 
Le café
Jeudi 12 Mai 2016 - 18:00
Partenaires : 

Les 10 membres du RAN partenaires

  Maison Populaire