MACHines

Vendredi 13 Avril 2012 - Dimanche 1 Juillet 2012

Ce rendez-vous à l’échelle d’un presque continent, tend à rendre compte de la diversité mais aussi du caractère prolifi que de la création contemporaine outre-Atlantique.

Associé à Elektra, festival international d’art numérique à Montréal, le Centre des arts propose une sélection pancanadienne d’artistes dont le propos interpelle l’humain dans sa relation ambiguë avec les technologies qu’il conçoit. What we can’t do ourselves, will be done by machines which we will invent. Silence - John Cage « Ce que nous ne pouvons concevoir par nous-mêmes, sera fait par les machines que nous inventerons».
D’emblée, la complexité des rapports est posée et cette phrase du célèbre compositeur américain prend tour à tour la forme de préfi guration ou d’avertissement. Présentes au quotidien, elles deviennent un paysage à part entière, convoquant tour à tour l’imaginaire et de nouveaux possibles… mais aussi au-delà des représentations, révèlent aussi les artifi ces et les limites du voyage, ce petit détail qui dit l’illusion, le quotidien.

L’exposition « MACHines », c’est aussi une référence à la vitesse de propagation que l’on utilise notamment pour le son. « Mach », c’est une double référence aux domaines des sciences et de la perception, ce qu’il est possible d’évaluer dès lors qu’il s’agit d’éprouver un son, soit par sa résonance - l’ouïe -, soit par ses vibrations - le corps entier. Ce double propos convoque la question sonore mais aussi technologique, comme une interface possible entre le corps et son environnement. Une vision néoromantique, où l’homme ne maîtrise plus ce qu’il a généré, en proie à des émotions d’une nature nouvelle, avec au programme, des installations numériques et sonores, des MACHines à visualisation, à rêves, des MACHines à disparition des souvenirs.

Elektra est une manifestation culturelle montréalaise présentant des oeuvres et des artistes qui allient musique électronique de pointe et création visuelle issue des nouvelles technologies (l’animation, l’installation et la robotique). Elektra crée des liens entre les médiums de création comme la musique, la vidéo, le cinéma, le design, le jeu et l’installation sonore ou interactive en conjonction avec les plus récentes technologies numériques. Co-commissariat ELEKTRA/CDA en partenariat avec le Centre culturel canadien Edition d’une publication spécifi que. Une collection conçue et dirigée par le CDA.

Distribution : 

Avec les arttistes : Steve Daniels / Amélie Brisson-Darveau / nichola feldman-kiss / Adad Hannah / Simone Jones / Graeme Patterson / David Rokeby / Pavitra Wickramasinghe

Elektra est une production de l’ACREQ, soutenue par :

  • le Gouvernement du Québec
  • le Conseil des arts et des lettres du Québec
  • le Conseil des Arts du Canada
  • Patrimoine canadien
  • le Conseil des arts de Montréal
  • et la Ville de Montréal

Image S.Jones / P.Wickramasinghe

Le live: 

Le teaser: 

Images de présentation: 
MACHines
MACHines
MACHines
MACHines