Philippe Quéau*

Philippe Quéau* a été immergé dans les images de synthèse dès le début de sa carrière à l'Institut national de l'audiovisuel - INA.
Co-fondateur d'Imagina, avec André Martin, il partage aussi avec lui la réalisation du premier court métrage "tout image de synthèse" présenté à Imagina 1983.
Directeur de recherche à l'INA de 1977 à 1996, il a été l'inventeur du concept des "nouvelles images" qui a donné le sous-titre des Premiers Imagina "le forum des nouvelles images",
dont il a été responsable du programme jusqu'en 1997.

Chaque édition d'Imagina a été pour lui l'occasion de faire partager ses visions et les concepts novateurs qu'il pressentait : les mondes virtuels,
Internet, les clones, la téléprésence, la télévirtualité, la réalité augmentée...
Pendant Imagina 1992, il inventera la première liaison mondiale de télévirtualité, par liaison téléphonique, avec immersion 3D « dans » l'abbaye de Cluny rescontituée virtuellement.

Véritable pionnier, il sera de ceux qui feront connaître l'Internet en France et engagera une réflexion humaniste sur l'Internet culturel et non commercial,
sur ses impacts sociétaux, éthiques et philosophiques. Réfexions qu'il poursuivra à propos des problèmes de la fracture numérique entre le Nord et le Sud,
les riches et les pauvres, ainsi que les questions relatives au partage, à l'accessibilité du domaine public (contenus, archives, logiciels libres) et
du bien commun (enjeux éducatifs).
 
Au sein de l'INA, il a créé, avec son équipe, l'un des premiers serveur Web français le "MediaPort" en 1994 qui hébergera notamment les premiers sites du CSA
et du Monde diplomatique. Il a aussi créé le groupe de recherche sur la télévirtualité (clonage virtuel).

En 1996, il devient fonctionnaire international en entrant à l'Unesco en tant que directeur de la Division de la Société de l’Information.
En 2003, il devient directeur du bureau de l’Unesco à Moscou, puis représentant de l'Unesco pour le Maghreb, en dirigeant le bureau de Rabat
couvrant l'ensemble des pays du Maghreb.
Depuis cette année, il dirige la Division de l'Ethique et du Changement Global de l'Unesco.

Il est l'auteur de plusieurs séries télé sur les images de synthèse, et d'ouvrages :
- Éloge de la simulation - De la vie des langages à la synthèse des images, Éditions Champ Vallon/INA,1986
- METAXU : Théorie de l’Art intermédiaire, Éditions Champ Vallon/INA, 1989
- Le Virtuel - Vertus et Vertiges, Éditions Champ Vallon/INA – 1993 (Trad. en japonais, espagnol, finnois, italien)
- La Planète des esprits. Pour une politique du cyberespace, Éditions Odile Jacob, Paris, 2000
Philippe Quéau a aussi participé à la rédaction de plus d'une vingtaine ouvrages collectifs portant sur les nouvelles technologies de la communication et de l'information.

EN TÉLÉCHARGEMENT :

- Imagina 1999 Actes table ronde.pdf
- Imagina 1998 Actes.pdf
- Imagina 1997 Actes.pdf
- Imagina 1996 Programme.pdf
- Imagina 1996 Actes.pdf
- Imagina 1995 Programme.pdf
- Imagina 1995 Actes.pdf
- Imagina 1994 Actes.pdf
- Imagina 1994 Actes table ronde.pdf
- Imagina 1993 Programme.pdf
- Imagina 1993 Actes table ronde.pdf
- Imagina 1992 Programme.pdf
- Imagina 1991 Programme.pdf
- Imagina 1991 Guide officiel.pdf
- Imagina 1991 Actes.pdf
- Imagina 1990 Actes.pdf
 

randomness