Zombie zombie

LUNE ARGENT EnSEMBLE
Concert
Vendredi 11 Octobre 2013 (Jour entier)
Présentation

Rejoindre l'événement FACEBOOK

Le duo synthé-batterie s’entoure et se met en scène pour un hommage délirant à Sun Ra.

D’abord connus pour leurs performances musicales inspirées du cinéma d’horreur, puis dernièrement de l’imaginaire du Nouveau Monde, le binôme le plus fantasque de l’électro « made in France » présente un projet taillé sur mesure pour la scène. Ambitieux et cosmique, c’est un véritable hommage à leur compositeur phare, le grand Sun Ra. La performance réunit, autour du duo habituel batterie et synthé vintage, onze musiciens issus de différentes sphères artistiques. De l’électronique pointue au rock en passant par la musique expérimentale, ils évoluent dans une performance synesthésique.

En partenariat avec : hartzine - Radio Campus Paris (93.9FM) - PARIS LA NUIT - TSUGI
 

___
INTERVIEW DE ZOMBIE ZOMBIE

D’où est née l’envie de travailler avec un « ensemble » de musiciens pour ce live ?
Etienne : On a toujours eu envie ! Zombie Zombie est un duo et j’ai toujours eu envie de confronter notre musique à d’autres musiciens. D’une part parce que l’on adore les collaborations, mais aussi parce que je suis persuadé qu’elle pourrait être encore plus grandiose joué par plein de musiciens ! Lorsque le Festival Villette Sonique à Paris nous a proposé d’y faire une création on leur a ressorti ce vieux fantasme. Ils ont immédiatement adhéré! C’est ce que l’on va vous présenter bientôt à Enghien...
Neman : On a eu envie aussi d’emmener notre musique ailleurs, et d’élargir le champ sonore, en montrant que ce n’était pas seulement un duo avec une batterie et des synthétiseurs, et que notre musique pouvait prendre d’autres dimensions avec des instruments comme les cuivres, les guitares ou le chant. Et puis ça nous a permis de partager notre musique avec des musiciens dont on aime beaucoup la musique aussi, comme Turzi, Joakim, Yaya Herman Dune, Emmanuelle Parrenin…

Votre musique emprunte énormément au cinéma. Comment définiriez vous votre rapport à l’image?
Etienne : Comme nous faisons une musique essentiellement instrumentale, l’imaginaire prend forcément le dessus. On n’hésite pas à associer des atmosphères fortes à nos morceaux avec une narration proche de celle des musiques de film ! Les musiques dessins-animés et des films ont beaucoup fait dans ma culture musicale... Ils sont restés gravés dans mon inconscient...
Neman : Notre rapport à l’image est très instinctif, comme la manière dont on aborde la musique, on aime réagir les uns avec les autres sur l’instant comme on peut le faire avec les images, mais ce n’est pas parce que la musique est instrumentale que c’est forcément la bande originale d’un film, le cinéma est un art jeune qui s’est servi de la musique instrumentale comme outil. Mais là où l’on peut se retrouver avec le genre c’est peut-être comme on peut prendre le temps de développer une idée dans un long métrage, comme nous le faisons dans notre musique, c’est là où nous nous rejoignons, dans la durée plutôt que dans un format court.


Vous présentez une carte blanche « cinéma » dans le cadre de votre venue à Enghien. Qu’est ce qui a motivé le choix de Solaris de Tarkovski?
Etienne : C’est un des films qui m’a le plus marqué quand j’ai commencé à m’intéresser vraiment au cinéma... Etudiant, j’ai découvert le cinéma d’auteur et Tarkovski devint pour moi le représentant à la fois du classicisme du cinéma russe ainsi que la liberté d’un artiste aventureux... Moi qui aimait les films de sciences fictions hollywoodiens, j’ai vu dans Solaris une oeuvre singulière et profonde qui dépassa de loin mes canons de beauté antécédents... J’ai trop hâte de le revoir dans une vraie salle de cinéma!
Neman : Tarkovski fait un cinéma lent, c’est une donnée qui nous intéresse beaucoup dans la manière de travailler : comment ralentir nous permet de voir d’autres choses, de s’attarder sur des points qu’on ne verraient même pas à grande vitesse. Tarkovski fait avec Solaris un film de science-fiction cérébral, pas comme les autres, un huit-clos éprouvant et étouffant d’où se dégage une certaine puissance tout à fait merveilleuse !

 
Images de présentation: 
Zombie Zombie