MACHines

Alain Thibault

Le projet « MACHines », c’est une aventure construite pas à pas entre la France et le Canada via le Centre des arts d’Enghien-les-Bains et le festival ELEKTRA à Montréal. Une aventure qui s’est d’abord construite à l’initiative de deux individualités dont l’envie de collaborer ensemble est née peu à peu sous la forme de cette exposition et d’un co-commissariat entre les deux structures. Un évènement dont les contours qui, s’ils dépassaient en premier lieu la question outre-Atlantique, se devait de rendre compte de la diversité artistique d’un pays à l’échelle d’un presque continent ! [...]

Donc avec « MACHines », c’est plein feu sur le Canada autour d’une thématique dont le propos interpelle l’humain dans sa relation ambiguë avec les technologies qu’il conçoit. Présentes au quotidien, elles deviennent un paysage à part entier, convoquant tour à tour l’imaginaire et de nouveaux possibles… mais aussi au-delà des représentations, révèlent aussi les artifices et les limites du voyage, ce détail qui dit l’illusion. [...]

Ce double propos convoque la question sonore mais aussi technologique, comme une interface possible entre le corps et son environnement. Une vision néoromantique, où l’homme ne maîtrise plus ce qu’il a généré, en proie à des émotions d’une nature nouvelle, des MACHines capables de préfigurer de nouveaux lendemains qui ré-enchantent.

 

Dominique Roland

 

 

ISBN: 
978-2-916639-21-5
119p
Année de parution: 
2012
Prix: 
20€