Du

théâtre visuel, vidéo, arts numériques

Screenagers / Cie 1er stratagème

Entre concert, stand-up comédie, conférence et video-art, Screenagers est une plongée inédite dans la culture des écrans, d’internet et du jeu vidéo où les spectateurs interagissent avec l'interprète.
Add to the calendar Book online

Le temps passe plus vite sur Internet. On ne parle pas ici du nombre d’heures passées sur les média sociaux, mais du grand fossé générationnel qui résulte de l’évolution fulgurante de la culture numérique. Un roman écrit il y a 10 ans reste une oeuvre contemporaine alors qu’un mème d’il y a 10 ans semble une antiquité.
Dans Screenagers, Giuseppe Chico et Barbara Matijević invitent sur scène Pierre-Erick Lefebvre - artiste numérique français, musicien électronique, designer de jeux vidéos, programmeur informatique et professeur en nouveaux médias - à jouer une sorte d’archéologue qui fouille dans les strates d’Internet.
Né en 1981, Pierre-Erick appartient à la dernière génération qui a grandi dans le monde pré-digital des photos analogiques et des vidéocassettes, bien avant la présence omniprésente des ordinateurs et des smartphones. Initié à Internet pendant son adolescence, il peut aujourd’hui prendre du recul et mesurer les effets de la nature contradictoire et fragmentée du monde numérique. Mêlant concert, stand-up comedy, conférence et VJying, Screenagers revisite les manières dont Internet a marqué cette vie et les nôtres : les phénomènes des communautés en lignes, le e-learning, la diversité musicale, la surcharge d’informations, la culture des mèmes, etc.
Soulignant la nature performative de nos vies en ligne, les spectateurs prennent aussi part au spectacle : avec leurs smartphones, ils peuvent voter pour la scène suivante choisissant si l'interprète nous racontera une légende urbaine ou jouera une chanson de rap, ou si le public pourra écrire collectivement un texte, battre l'interprète dans au jeu vidéo, envoyer des photos ou apparaître sur scène en tant que mèmes et avatars.
Paraphrasant Shakespeare, Screenagers nous rappelle que tout Internet est un théâtre, et tous les utilisateurs seulement des acteurs.

Le duo d’artistes Barbara Matijevic et Giuseppe Chico explore les liens entre les nouveaux médias, l'inconscient collectif et le web. Prenant comme source l’histoire, la culture populaire ou encore les pratiques amateurs issues d’internet, ils créent des spectacles avec de nouvelles formes de récits. 

  • Dés 15 ans
  • Durée : 45'

Ce travail avant l’Internet aurait été pratiquement impossible à réaliser. Matijevic et Chico pratiquent dans leurs spectacles une série de sauts inattendus et de détournements, difficiles à anticiper en raison de la disparité des informations qu’ils trouvent sur le Net et qui leur permet de restituer cette navigation sous forme d’histoire. En scène, ce chaos de liens et renvois est littéralement mis en image. 


Marianne Van Kerkhoven

ARTISTES EN RESIDENCE I La compagnie Premier Stratagème, Barbara Matijevic et Giuseppe Chico est en résidence de recherche au Centre des arts pour la saison 2020/2021. 

  • Concept : Giuseppe Chico et Barbara Matijevic
  • Interprétation et collaboration artistique : Pierre-Erick Lefebvre
  • Régie : Stéphane Leclercq
  • Programmation : Pierre-Erick Lefebvre et Noé Oréglia
  • Collaborateur technique : Mikaël Bouillot

Née à Našice ( Croatie) en 1978. Elle étudie la danse auprès de la chorégraphe et pédagogue Kilina Cremona à Zagreb et a collaboré avec plusieurs chorégraphes en Croatie (Irma Omerzo, Iva Nerina Gattin, Katja Simunic et cie TRAFIK). En 2003 elle rejoint le dramaturge/metteur en scène Saša Božić et la danseuse/chorégraphe Željka Sančanin dans Kombinirane operacije . Elle y est active en tant que danseuse, assistante de mouvement, actrice et chorégraphe (Re-Play, 2002; Hard To Dig It, 2003; Vertigo, 2007). Après avoir obtenu le diplôme en littérature de la Faculté de philosophie et lettres de l’université de Zagreb, elle part à Paris sur l’invitation de Boris Charmatz. Pendant un an (2004-2005), elle participe au projet Bocal réunissant 15 artistes d’horizons divers autour de l’idée d’une école éphémère, explorant des approches performatives à la pédagogie de la danse. Le projet accueille des artistes comme Vera Mantero, Joao Fiadeiro, Laurence Louppe, Jean-Luc Moulene, Jan Ritsema, Raimund Hoghe, Hubert Godard, Steve Paxton, Frans Poelstra.

En 2005 elle collabore à Bruxelles avec l’acteur Bruno Marin (DA-l’animal) et le chorégraphe David Hernandez (Performance Hotel). En 2006/07, elle joue dans la pièce Purgatoire, sur un texte écrit et mis en scene par Joris Lacoste. Elle réalise le projet interdisciplinaire Photomorgana avec les photographes Igor Kuduz, Ana Opalić et Jasenko Rasol, présenté au Salon de Zagreb 2006. De 2005 – 2008 elle collabore avec le metteur en scène slovène Bojan Jablanovec (Le projet VIA NEGATIVA – Would Would Not, 2005; Viva Verdi, 2006; Superbia, 2008). En 2007 elle fonde, avec Saša Božić, la compagnie De facto et entame une collaboration avec Giuseppe Chico. Depuis 2004 elle enseigne la danse au Conservatoire des arts dramatiques à Osijek, Croatie. Elle vit à Zagreb.

Né à Bari (Italie) en 1974. Il s’initie au théâtre encore enfant, d’abord comme spectateur de opérette, puis, à l’âge de 10 ans, suit les cours de Tina Tempesta et Antonella Porfido au théâtre Abeliano de Bari. Après une interruption de quelques années comme joueur de basket-ball, il approfondit la pratique de l’acteur avec Robert McNeer au théâtre Kismet. Il collabore à plusieurs reprises avec le scénographe Paolo Baroni. En 2000 il s’installe a Paris où il se forme à la danse et à la chorégraphie avec Joao Fiadeiro, Vera Montero, Julyen Hamilton, Mark Tompkins, Vera Orlock, Pooh Kaye, K.J. Holmes, Olivier Besson. Il a été interprète pendant plusieurs années pour la Cie Mille Plateaux Associés. Parallèlement il collabore avec George Appaix, Anja Hempel, Magali Desbazeille. Au théâtre il a travaillé également comme interprète pour Joris Lacoste sur la pièce Purgatoire. En 2007 il entame une collaboration avec Barbara Matijevic. Il vit à Paris.

 

Screenagers-teaser

Production : Premier Stratagème
Coproduction : L’Atelier de Paris-CDCN • La Place de la Danse-CDCN Toulouse-Occitanie • Pôle Sud- CDCN Strasbourg • Le Lux, scène nationale Valence • Le Parvis, scène nationale, Tarbes • Centre des arts d’Enghien-les-Bains, scène conventionnée d’intérêt national Art et création  • Hexagone Scène Nationale Arts Sciences, Meylan • NEXT Festival • TNG Lyon • L’avant-Scène Cognac
Avec le soutien de : DRAC Ile-de-France • Ville de Paris • DICREAM • Maison des Métallos • Le Gymnase – CDCN Roubaix Hauts-de-France