Editos 20/21

Une nouvelle saison culturelle au Centre des arts

Publié le

"Etre ensemble et rêver, Enghien-les-Bains réaffirme avec force son engagement pour la culture ! "

 

N'avons-nous jamais eu tant besoin de culture, d'art et de spectacles ? La crise que nous avons traversée, inédite par son ampleur et ses répercussions, nous a appris à vivre ensemble autrement, à vivre ensemble certes à distance, mais paradoxalement à nous soucier de l'autre, sans doute davantage qu'auparavant. Dans cette épreuve, la technologie numérique en laquelle Enghien-les-Bains croit depuis toujours a permis de nouvelles formes, y compris artistiques. C'est en ces écritures audacieuses qui permettent l'éclosion d'esthétiques originales et fédératrices mêlant classicisme et innovation que le Centre des arts veut croire et qu'il inscrit sa programmation. Récemment reconnu "scène conventionnée d'intérêt national art et création pour les écritures numériques et le spectacle vivant", le Cda est la fierté de notre territoire et l'aimant toujours plus puissant de talents désireux de s'attacher les conseils d'une structure dont la notoriété n'est plus à faire. Le partage pour ADN, notre volonté est d'accueillir, cette année encore, les recherches et expérimentations d'artistes en résidence toujours plus prestigieux tels Vincent Dupont pour la danse; d'accompagner le foisonnement d'idées de start-up innovantes dans le domaine des industries créatives et culturelles dans notre incubateur; de valoriser auprès du grand public, grâce au soutien de la Fondation Orange, notre savoir-faire local pour la création d'un deuxième MOOC consacré aux effets spéciaux, rendant l'art accessible à tous, gratuitement; d'accompagner l'installation sur notre territoire d'une école dédiée aux images de synthèse pour le cinéma et les jeux vidéo; d'éveiller la sensibilité artistique et l'esprit critique de nos enfants par la médiation culturelle dans les écoles...

Parce que plus que jamais, nous avons l'envie de nous retrouver pour échanger, créer du lien, ressentir des émotions, vivre des expériences nouvelles, être ensemble et rêver, Enghien-les-Bains réaffirme avec force son engagement pour la culture ! 

Très belle saison à toutes et à tous.

 

Philippe Sueur

Maire d'Enghien-les-Bains

1er vice-président du Conseil départemental du Val d'Oise 

 

"Poursuivre le déconfinement culturel et celui de nos idées". 

Une nouvelle page culturelle s'ouvre en cette saison, détachée de toutes celles que nous avons pu créer jusqu'alors. Nous l'avons écrite avec passion et convictions. La culture est plus que jamais essentielle, source de cohésion sociale et de développement durable. Construire une programmation culturelle, c'est aussitôt composer une partition polyphonique, faite de multiples esthétiques et regards sur le monde qui nous entoure. Dans ce contexte inédit, le Centre des arts, désormais scène conventionnée d'intérêt national "art et création" pour les écritures numériques et le spectacle vivant, s'engage plus que jamais à accompagner les artistes dans leur travail de création et dans la diffusion de leurs œuvres afin de garantir l'émergence de nouvelles formes artistiques. 

Ainsi, aux côtés de nos résidents associés jusqu'en 2023, le chorégraphe Vincent Dupont et l'ensemble soundinitiative, nous accueillerons sur cette nouvelle saison, dix artistes pour des résidences de création ou de recherche et d'expérimentation. 

Du côté des arts visuels, enjeux environnementaux et sociétaux sont au cœur des propositions des deux expositions collectives La nature reconfigurée en partenariat avec l'Ambassade des Pays-bas mais également Prométhée, le jour d'après en partenariat cette fois avec le Centre Wallonie-Bruxelles et la dernière consacrée au propos monographique de Félix Luque Sanchez, autour de l'imaginaire que suscite les machines. La programmation consacrée au spectacle vivant est quant à elle, une véritable invitation à côtoyer des univers singuliers, porteurs de multiples écritures et formes. La musique des mots prend tout son sens avec Chassol, elle invite au voyage avec Noir Lac, met en lumière des œuvres du patrimoine comme celle de Victor Hugo avec Sylvain Daniel, à travers Pauca Meae ou encore l'ensemble baroque Le Consort avec Les Fables de La Fontaine. Magie nouvelle et science-fiction s'invitent également au plateau avec la Cie 14:20 qui poursuit son exploration de la flèche du temps ré-enchantée avec Æon ou Frédéric Deslias qui nous plonge avec Les Furtifs, inspiré du roman d'Alain Damasio, dans un théâtre augmenté entre fiction politique et thriller philosophique. 

Autant d'univers qui marqueront ce retour en nos lieux, autant d'occasions de poursuivre le déconfinement culturel et celui de nos idées. 

 

Dominique Roland

Directeur du Centre des arts

Télécharger