CommUne utopie - Anne Collod association...& alters

Du

jeune public, danse

CommUne utopie / Anne Collod (séance scolaire)

Une invitation à la danse contemporaine dès 8 ans
Ajouter au calendrier

CommUne Utopie est un projet chorégraphique pour trois interprètes qui invite le jeune public au cœur de la notion d’utopie. Il propose d’initier les enfants à la performance et à la danse contemporaine en partageant avec eux un art du mouvement ouvert, participatif et jubilatoire. Cette future création s’attachera à transmettre la démarche de la chorégraphe américaine Anna Halprin qui explore la question de l’être-ensemble et de la création pluridisciplinaire depuis les années soixante. Anne Collod intégrera la participation des enfants, présents sur le plateau à des moments clefs de la pièce.

Direction artistique et chorégraphie Anne Collod à partir des scores d’Anna Halprin

Interprétation : Sherwood Chen, Zoë de Sousa, Calixto Neto

Création sonore : Mathias Delplanque

Création lumière : Henri-Emmanuel Doublier

Création costumes et accessoires : Rachel Garcia

Administration, production et diffusion - La Magnanerie - Victor Leclère, Anne Herrmann, Martin Galamez, Lauréna De la Torre et Margot Graindorge

Production association …& alters

Coproduction Théâtre de Nîmes - scène conventionnée, Le Gymnase - CDCN de Roubaix Hauts-de-France, Le Pacifique CDCN Grenoble, CCNO Centre Chorégraphique national d'Orléans, Points communs, Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise, Escales Danse – Réseau conventionné danse et territoire

L'association ... & alters est soutenue par le Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la structuration des compagnies de danse.

BIOGRAPHIES

Figure majeure de la post-modern dance américaine, Anna Halprin a inspiré des générations de chorégraphes et d’artistes. Basée à San Francisco, elle révolutionne la danse et pose les bases de la performance en développant dès les années 40 l’improvisation structurée, la notion de « tâche », et en privilégiant la dimension interdisciplinaire, sociale et politique de son travail. Elle a collaboré avec nombre d’artistes, compositeurs, poètes et réalisateurs majeurs. A 95 ans, elle continue à danser, créer, et enseigner, notamment au sein du Tamalpa Institute dirigé par sa fille Daria.

Danseuse et chorégraphe, par ailleurs diplômée en biologie et en environnement, Anne Collod a été interprète chez différents chorégraphes avant de se consacrer à la recréation d’œuvres chorégraphiques du début du XXe siècle au sein du Quatuor Albrecht Knust qu’elle cofonde en 1993. Poursuivant ce projet de réinterprétation d’œuvres sur le thème des « utopies du collectif » au sein de l’association …& alters qu’elle crée en 2005, elle fait une rencontre décisive avec la chorégraphe américaine Anna Halprin, pionnière de la danse post-moderne. En 2008, elle recrée en dialogue avec elle sa pièce phare de 1965, Parades and changes - recréation qui reçoit un Bessie Award en 2009 - suivie en 2011 de Parades and changes, replay in expansion. D’Anna Halprin toujours, suivra, en 2016, la recréation de la Blank Placard dance, une performance urbaine inspirée des mouvements protestataires des années 1960. En 2014, Anne Collod créé le Parlement des invisibles, issu de ses recherches autour des danses macabres au Mexique et au Japon, puis en 2017 Exposure, une performance in-situ immersive pour une performeuse et un site industriel de production d’énergies. Elle prépare pour la saison 2020-2021 une performance jeune public intitulée Commune utopie. Anne Collod est également pédagogue et formée à la méthode Feldenkraïs.