Du

théâtre, arts numériques, science-fiction

Les Furtifs / Le Clair Obscur, Frédéric Deslias

D'après le roman d'Alain Damasio

Casque sur les oreilles, au plus près des comédiens, le spectateur est plongé dans cet univers de science-fiction, situé dans un futur proche, entre cauchemar technologique et quête d'une nouvelle liberté.
Ajouter au calendrier Réserver en ligne

A l’heure des objets connectés et géolocalisés qui envahissent nos foyers, de l’usage de nos smartphones comme de petits cerveaux externalisés, du partage de nos données personnelles, du télétravail et de l’évaluation permanente de chacun... Comment la technologie influe-t-elle sur l’évolution de nos sociétés ? 

Les Furtifs se situe en 2040 à Orange, dans une société privatisée par les multinationales. Les citoyens, soumis aux technologies, sont sous contrôle permanent, en proie à la dévitalisation. Dans ce monde policé, quelques rebelles résistent encore et des « Furtifs », créatures chimériques à la fois virtuelles et vivantes, cohabitent avec les humains…. La pièce de Frédéric Deslias, adaptée du roman d’Alain Damasio, raconte la quête d’un père qui cherche sa fille disparue, avec ces Furtifs. Qui sont ces êtres d’un autre ordre, naturel et sauvage ? Sont-ce des mutations ? Ou des êtres parallèles évoluant à l’abri des humains depuis des milliers d’années ? On suit la traque de cet homme qui cherche à reprendre progressivement le pouvoir, sa capacité d’autonomie, d’écoute et de perception du monde.

Entre thriller philosophique et dystopie politique, Les Furtifs  élabore un théâtre d’anticipation en réponse à un capitalisme insidieux, dans une scénographie immersive augmentée de manière sonore et visuelle. À nous autres, humains, de renouer dès maintenant avec le vivant et d’envisager un futur désirable.

  • 19h - Conférence d’Alain Damasio, en partenariat avec la Médiathèque George Sand (sous réserve) 
  • 20h30 - Spectacle  
  • Durée conférence : 1H 
  • Durée spectacle : 2H

Doté d’un casque, plongé dans plusieurs strates - 3D, vidéos, live, une scène qui s'étend au public et aux coulisses du théâtre, des voix in et off, et une musique qui imprime l'atmosphère, l’immersion est totale pour le spectateur. Et la réussite de cette adaptation, aussi. 

Lila Meghraoua, Usbek & Rica, le 1er février 2020

  • Mise en scène et en son : Frédéric Deslias
  • Dramaturgie et regard extérieur : Cathy Blisson
  • Développement et régie numérique : Thomas Pachoud
  • Création vidéo : Robin Kob & Nohista
  • Interprètes : Guillaume Hincky, Jana Klein, Benjamin Mayet, Agathe Cemin
  • Lumières : Quentin Pallier
  • Costumes : Dorota Kleszcz
  • Design : Laura Couto Rosado
  • Administration : Christine Caradec

Le Clair Obscur, laboratoire dystopique réunit autour de Frédéric Deslias un groupe d’artistes et de développeurs œuvrant au croisement des Arts Vivants et des Arts Numériques. La question de l’être dans des environnements computationnels est au cœur des problématiques du Clair Obscur. Dans notre laboratoire dystopique nous explorons à travers des formes hybrides, parfois spectacles, parfois performances ou installations, tant la question de l’humain au XXIe siècle que le futur des formes du spectacle. Le fond est la forme.

Les Furtifs-teaser

Coproduction : La Comédie de Reims, Biennale NEMO, L’Hexagone (scène nationale de Meylan), Le Shadok, Scène Nationale 61. AADN via le SCAN Rhônes-Alpes. 
Partenaires institutionnels 
: Région Normandie (convention triennale), DRAC, Ville de Caen, l’ADAMI (Culture Experience Days),  Fonds [SCAN] Drac et Région Auvergne-Rhône-Alpes. 
Résidences 
: Scène Nationale 61, L’Hexagone, TCRM Bliiida, Le Shadock,
 La Halle aux Cuirs - Parc de la Villette, La Folie Numérique, Dans le Même Bateau. 
Partenaires 
La Volte, Red Corner, Pôle Nord Studio, Réseau Oblique/s, AADN 
Diffusion : AADN