Du

musique

PAUCA MEAE

Une immersion totale dans un imaginaire dont on redécouvre la musicalité …
Ajouter au calendrier Réserver en ligne

Riche de multiples collaborations (The Afrorockerz, Julien Lourau, Thomas de Pourquery, Bo’Tox…), Sylvain Daniel s’inspirait il y a peu de l’imaginaire qui entoure la ville de Détroit, avec le projet de Palimpseste, sublime roadtrip musical dans les ruines oubliées, présenté au cda la saison dernière. Le musicien-compositeur s’essaie cette fois-ci à faire entendre un monument de la culture française : Victor Hugo. Tiré du livre IV des Contemplations, Pauca Meae, est une création ambitieuse qui joue de la confrontation entre un récitant, un quartet jazz électrique et un quatuor à cordes, avec en toile de fond ce monument de la littérature et culture françaises. Sylvain Daniel propose ici une relecture musicale des textes du poète à sa fille Léopoldine en y interrogeant les passerelles entre savant et populaire, entre un patrimoine sanctuarisé et des esthétiques en constante mutation. Ce projet pluridisciplinaire marque un tournant plus intimiste dans la carrière du musicien, qui y affirme son ambition d’expérimenter, éprouver et renouveler les rapports de la musique au texte dans un véritable dialogue sensible. A la manière de Victor Hugo, Sylvain Daniel opère au travers de cette création, une réflexion plus globale sur son héritage paternel, sur la paternité mais aussi sur la transmission, et s’interroge sur la musique dont il souhaiterait, à son tour, être dépositaire.
 

"Sylvain Daniel tisse une harmonie époustouflante avec un quatuor à cordes classiques... de toute beauté."

Citizenjazz  

DISTRIBUTION

Sylvain Daniel - basse électrique, composition

David Aknin - batterie

Guillaume Poncelet - trompette, claviers

Sophie Agnel - piano

Johan Renard - violon 1

Anne Le Pape - violon 2

Cyprien Bussolini - alto 

Jean Philippe Feiss - violoncelle

Olivier Augrond - comédien

Durée : 1h15 

Sylvain Daniel, Demain Dès l'Aube - Sélection