VINCENT DUPONT - CIE J'Y PENSE SOUVENT ...

CINQ APPARITIONS SUCCESSIVES + ATTRACTION + NO REALITY NOW ...
en résidence associée jusqu'en 2023

J’ai commencé ma vie artistique par la photographie. Je faisais beaucoup d’images mais surtout du développement, pour que quelque chose émerge de la profondeur du noir. C’est pour la même raison, je pense, que je suis devenu chorégraphe : pour voir surgir des phénomènes.
Vincent Dupont 

Aux frontières de la danse, de la performance et de l’installation plastique, Vincent Dupont compose un univers intensément magique et poétique. Il mène une recherche sur le corps et le mouvement, à la fois par la forme, le souffle et le son.

Les projets de Vincent Dupont sont des créations scéniques à la croisée de plusieurs médiums (son, lumière, installation plastique), qui déplacent les définitions attendues de l’art chorégraphique et se posent comme expériences, questions adressées à la perception du spectateur. Il travaille particulièrement sur la connexion du son, de la respiration et du mouvement en équipant les danseurs de micros, pour faire du corps un instrument sonore jouant au même instant que le mouvement, et donner accès au spectateur à une autre manière de percevoir le mouvement.

Artiste inclassable, Vincent Dupont cherche, par le biais des technologies du son et de l’image et d'un travail scénographique millimétré, à embarquer le spectateur dans de véritables expériences sensorielles. Porteuses tour à tour de douceur et de violence, ses pièces puissantes nous transportent dans des mondes singuliers. 

Dans le cadre de sa résidence au Centre des arts, ont été accompagnées, coproduites et/ou diffusées depuis 2019 : 

 

 

 

Vincent Dupont a une formation de comédien. Ses premières rencontres avec la danse furent avec les chorégraphes Thierry Thieû Niang et Georges Appaix. Puis il participe aux créations de Boris Charmatz : Herses, une lente introduction et Con forts fleuve. D’autres collaborations se feront dans le milieu du cinéma, notamment avec Claire Denis.
En 2001, il signe sa première chorégraphie : Jachères improvisations, inspirée d’une photo d’une installation du plasticien Stan Douglas, questionne le réel en travaillant sur des notions de rapprochement et d’éloignement tant visuelles que sonores. 
Dès lors, tout en continuant à participer aux travaux d’autres artistes, il mène un travail à la croisée de plusieurs médiums qui déplace les définitions attendues de l’art chorégraphique. Ses créations se posent comme expériences, questions adressées à la perception du spectateur.
De 2015 à 2019, Vincent Dupont est artiste associé à ICI—Centre chorégraphique national de Montpellier. 
Depuis septembre 2019 et jusqu’en 2023, il est associé au Centre des Arts d’Enghien-les-Bains.
 

Teaser Attraction